Articles

La Micronutrition

Un complément alimentaire est une denrée alimentaire dont le but est de fournir un complément de nutriments ou de substances ayant un effet nutritionnel ou physiologique manquants ou en quantité insuffisante dans le régime alimentaire normal d’un individu (vitamines, minéraux, acides gras, ou acides aminés).

Propriétés

Une cuisine saine est censée fournir une alimentation équilibrée répondant aux apports journaliers recommandés (AJR). Toutefois, les suppléments nutritionnels, médicamenteuse ou par l’enrichissement des aliments, permettent d’éviter certaines carences.

Par exemple, dans de nombreux pays, on enrichit le sel en iode afin de prévenir le crétinisme et le goitre. La vitamine B12 n’étant pas présente dans les plantes, les végétaliens doivent prendre un supplément ou consommer des aliments enrichis pour s’assurer un apport adéquat. Les bébés et enfants ont besoin d’apports en vitamine D, laquelle devrait idéalement être apportée par l’alimentation, mais sera souvent prise sous forme de compléments alimentaires en raison de sa faible disponibilité dans la ration quotidienne.

En Europe, la vitamine D était jusqu’à récemment souvent apportée par l’huile de foie de morue. De même les femmes ont des besoins 77 % plus élevés que les hommes en fer, et ce dès la puberté (en raison des pertes dues aux règles ou aux accouchements) ainsi qu’en calcium lors de la ménopause (pour éviter l’ostéoporose, conséquence des modifications hormonales). Or les aliments vont contenir des quantités variables de vitamine D, de fer ou de calcium. Il en résulte que seule une alimentation équilibrée, associant des aliments de types nutritionnels différents peut assurer les apports des éléments indispensables.

Selon une enquête réalisée en 1995 dans 11 pays d’Europe et selon l’étude du Val de Marne (Herberg, Desjeux, Favier, Deheeger, 1991) :

  • 100 % des individus ne reçoivent par les AQR*, en vitamine E et Zinc.
  • 100 % des femmes et 75 % des hommes ne reçoivent pas les AQR* en magnésium.
  • 90 % des individus ne reçoivent par les AQR* en vitamine B6.
  • 80 % des individus ne reçoivent par les AQR* en vitamine B1.

Quelques exemples :

  • Glycérophosphate de Magnésium : catalyseur de toutes les étapes permettant la production d’énergie, modulateur de tous les types de stress, en cas de surmenage, stress, spasmes, syndrome prémenstruel, grossesse.
  • Bactéries probiotiques et prébiotiques : régénère la flore intestinale lors de troubles, aussi en prévention de la « tourista », aide les défenses immunitaire, mycoses vaginales, etc.
  • Anti-oxydants : tels que vitamines C, E, béta carotène, lutéine, lycopène, sélénium, extraits de raisin, thé vert, myrtille, etc. Pour prévenir le vieillissement, protection cellulaire, stress oxydatif, lors de pathologies aigües infectieuses, traumatique, inflammatoires, allergiques.
  • Collagène : pathologies articulaires inflammatoires, adjuvant aux traitements rhumatoïdes ou autres maladies auto-immunes.

Toxicité et effets indésirables

Sous réserve de très grands abus, les compléments alimentaires n’ont aucune toxicité ou d’effets indésirables.

Mode d’utilisation

Les compléments alimentaires ne remplaceront jamais une alimentation équilibrée ils seront proposés lors de carences nutritionnelles, de besoins accrus (supplémentation des personnes âgées, sportifs, en cas de maladie, récupération après une maladie, prises de certains médicaments, fatigue intense, sevrage, régimes appauvris, etc).

* AQR = Apport Quotidien Recommandé