Articles

Thérapies : La Gemmothérapie

La Gemmothérapie

 Qu’est-ce que la Gemmothérapie ?

La gemmothérapie permet d’utiliser le pouvoir régénératif et les vertus médicinales de la partie la plus vivante des plantes – à savoir les bourgeons, la pointe des pousses et les rejets.

Gemmo est un terme latin qui ne signifie rien d’autre que bourgeon. Les remèdes sont exclusivement préparés à l’aide des jeunes bourgeons des plantes – tissu présent dans l’accroissement et donc riche en facteurs de croissance végétaux. A ce stade précoce, une plante dispose d’une vitalité maximale.

Le Dr Henry Pol qui a découvert la gemmothérapie cherchait à utiliser cette vitalité pour l’homme. Cette thérapeutique en provenance de Belgique est connue depuis de nombreuses années déjà en France et en Suisse. Depuis son introduction dans la pharmacopée européenne, elle s’établit maintenant dans d’autres parties de l’Europe.

Comment agit la Gemmothérapie ?

Les recherches des fondateurs de cette thérapie et l’expérience en médecine naturelle permettent d’affirmer qu’un remède gemmothérapique possède une action purifiante, drainante et régulatrice.

Les remèdes stimulent la formation d’un certain type de cellules (les macrophages) qui en fin de compte accélèrent le drainage ou l’élimination. C’est ainsi que le “cimetière des bactéries“ de l’organisme est rapidement évacué et que d’autres “obstructions“ dans le tissu fondamental sont évitées.

Un traitement peut donc être très bénéfique après une infection ou un traitement aux antibiotiques. Dans de nombreux troubles dits de fonctions comme en cas de problèmes liés aux menstruations et à la ménopause, les troubles du sommeil, les brûlures d’estomac mais aussi les allergies ou le rhume des foins, la gemmothérapie peut rééquilibrer l’harmonie du corps.

Quand peut-on utiliser des remèdes Gemmothérapiques ?

Les remèdes gemmothérapiques peuvent être utilisés pour diverses affections chroniques et aiguës aussi bien en traitement spécifique dans le cadre d’une médecine douce qu’en traitement d’accompagnement, en complément d’un traitement homéopathique, spagyrique ou classique. Administrés en parallèle, les remèdes gemmothérapiques complètent l’action des autres médicaments et accélèrent la guérison.

 

 

Thérapies : La Spagyrie

La Spagyrie

La spagyrie est une médecine holistique naturelle très ancienne. Ce mode particulier de fabrication de produits médicinaux remonte aux années précédant la naissance du Christ. Dans la spagyrie (du grec : spao = séparer, ageiro = réunir), les substances actives extraites des plantes sont d’abord séparées, traitées puis à nouveau réunies.

Au Moyen-Age, les termes d’alchimie et de spagyrie étaient encore souvent utilisés dans un sens équivalent.

Le célèbre médecin Paracelse (1493-1541) a été un des premiers à décrire la spagyrie comme une forme d’alchimie, utilisée pour fabriquer des produits médicinaux. Ce fut ensuite le tour du médecin homéopathe Carl Friedrich Zimpel, qui 200 ans plus tard, a établis les fondement de la spagyrie actuelle grâce à ses études et ses expériences.

Thérapies : L’Aromathérapie

L’Aromathérapie

L’aromathérapie est le traitement des maladies et désordres organiques par les arômes ou huiles essentielles aromatiques. C’est une branche de la phytothérapie. Seules les plantes dites aromatiques permettent de produire, par magie de la distillation ou par expression, des huiles essentielles avec des rendements parfois faibles qui influenceront toujours le prix. La distillation est une opération délicate qui a été conduite artisanalement, à basse température et à basse pression avec de l’eau pure et avec tous les soins nécessaires à l’opération.

On appelle « huile essentielle », le résultat de la distillation ou de l’expression de la plante aromatique.

Les huiles essentielles ou essences aromatiques végétales sont les substances odorantes, volatiles et de consistance huileuse, contenues dans les plantes (aromatiques) sans être des huiles grasses, telles que celles que nous utilisons dans l’alimentation. Elles sont plus ou mois fluides, parfois résinoïdes, souvent colorées (du jaune pâle au rouge foncé, brun en passant par le vert émeraude et le bleu). Ce sont des complexes de molécules pouvant regrouper plus de 200 composants, dont les propriétés sont multiples.

Ces molécules sont nées de l’alchimie de la vie se produisant sous l’action du soleil, de la plante et son environnement. Il s’agit d’une véritable énergie matérialisée, susceptible de nous être restituée par un emploi judicieux.

Les huiles essentielles provenant de plantes sauvages ou de l’agriculture biologique apportent un « plus » énergétiquement non négligeable et seront préférées à celles dont la provenance est inconnue ou douteuse. Il est facile de comprendre qu’une plante ayant subi des apports d’engrais chimiques et de pesticides divers est intoxiquée, donc malade. Son énergie et son action en seront diminuées.

Apprenez à utiliser à bon escient les huiles essentielles et procurez-vous des produits au-dessus de tout soupçons auprès de fournisseurs sérieux. Vous constaterez les bienfaits que nous apportent les trésors de la nature. Vous saurez ainsi favoriser l’action du système de guérison propre à l’organisme. Les huiles essentielles sont utiles à toutes et tous. Il y aura toujours bénéfice à les ajouter à son traitement.

Ne pas utiliser les huiles essentielles chez la femme enceinte ou allaitantes, ainsi que les enfants en dessous de 6 ans.

Thérapies : La Phytothérapie

La Phytothérapie

La phytothérapie, du grec phyton qui veut dire végétal, est la médecine qui soigne par les plantes.

Selon l’OMS, cette phytothérapie est considérée comme une médecine traditionnelle et est utilisée depuis très longtemps et massivement dans de nombreux pays, dont les pays en voie de développement.

La recherche scientifique, bien que le nombre d’études cliniques soit réduit, montre qu’elle est efficace dans le maintien d’une santé optimale ainsi que dans la prise en charge d’états pathologiques.

Notre époque est profondément marquée par la recherche d’une vie plus saine, d’un retour à la nature et aux valeurs essentielles.

Pas son action en douceur et en profondeur, la phytothérapie apparaît comme la réponse idéale aux « maladies du siècle » qui caractérisent nos sociétés, comme le stress, la perte du sommeil ou la prise de poids.

Le succès de La phytothérapie s’exprime également par le niveau de maîtrise technique et scientifique que l’on atteint désormais dans ce domaine. L’agronomie, la phytochimie et la pharmacologie ont permis, en progressant, de mettre au point des formes thérapeutiques et galéniques 100% naturelles, ainsi plus sûres, plus adaptées et plus efficaces.

La phytothérapie regroupe plusieurs domaines :

  • Les teintures mères ;
  • Les huiles essentielles ;
  • La spagyrie ;
  • La gemmothérapie ;
  • L’herboristerie.